Criquet de Crau

Une espèce endémique de la Crau, en danger critique d'extinction

Découvrir
Parfaitement adapté à son milieu et très bien camouflé, le Criquet de Crau est difficile à observer. Contrairement à la plupart des espèces de criquets, il ne chante presque jamais. Plutôt grand (entre 3,5 et 4,5 cm), muni d’ailes courtes, il est incapable de voler et se déplace peu. Ce manque de mobilité le rend encore plus vulnérable au morcellement et à la dégradation de son habitat : le « coussoul » de Crau, écosystème de pelouses sèches de la plaine de la Crau.
Connaître

Carte d'identité

Nom scientifique Prionotropis rhodanica Uvarov, 1923
Famille Pamphagidae. Seules deux espèces en France appartiennent à cette famille. Toutes deux sont endémiques, menacées et protégées (la seconde est le Criquet hérisson Prionotropis azami)
Taille Mâle 3,5 cm ; femelle 4,5 cm

Répartition et habitat

Endémique des pelouses steppiques dans la Plaine de Crau, l’espèce a connu un déclin spectaculaire au 20e siècle. Aujourd’hui, il ne reste plus que trois sous-populations connues :  
  • une petite population relictuelle sur sept ha à Peau-de-Meau (Réserve naturelle nationale des coussouls de Crau), la dernière du centre de la Crau
  • deux populations sur environ 165 et 85 ha en périphérie de la Crau : l’une à Calissanne, à cheval sur la Réserve et un site militaire, l’autre sur le site privé d’essais automobiles BMW.
Le coussoul abrite une biodiversité steppique unique. Le pâturage extensif par les moutons est la clé de voûte de la gestion de cet habitat d’exception. Pour le préserver, il a été en partie classé en Réserve naturelle nationale des coussouls de Crau, cogérée par deux structures complémentaires : le Conservatoire d’espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d'Azur et la Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône. En outre, la Crau est également protégée par le réseau européen Natura 2000.
Réserve naturelle nationale des Coussouls de Crau © Lisbeth Zechner – CEN PACA

Cycle de vie

Le Criquet de Crau passe l’hiver au stade d’œuf. Les juvéniles éclosent au début d’avril ; après cinq mues, ils atteignent le stade adulte vers fin mai, en fonction des conditions météorologiques. Les adultes peuvent être observés jusqu’à fin juin ou début juillet.

 

Menaces

Les hérons garde-bœufs qui accompagnent les troupeaux peuvent manger des criquets de Crau © Lisbeth Zechner – CEN PACA

Un des principaux facteurs ayant affecté la population de cette espèce endémique est la destruction de son habitat au 20e siècle. Une grande partie de la steppe d’origine a en effet été convertie en terres agricoles (vergers, prairies irriguées) et en sites industriels.

Jusque dans les années 1980 et 1990, le Criquet de Crau était encore abondant dans les habitats steppiques restants, mais depuis 25 à 30 ans, un fort déclin est constaté, dont les causes complexes ne sont pas encore complètement répertoriées.

Plusieurs facteurs semblent jouer un rôle dans le déclin de l’espèce :

  • changement climatique induisant une modification de la ressource fourragère pour les troupeaux, ainsi que de l’impact du pâturage sur le milieu, avec une possible modification de la végétation qui devient moins dense et moins haute
  • prédation par des oiseaux insectivores coloniaux (par exemple les corvidés, le Héron garde-bœufs, le Faucon crécerellette) dont les effectifs ont nettement augmenté depuis les années 1990
  • maladies ou pollution éventuelles

 

Statut de protection

L’espèce est protégée en France. Elle est classée comme « en danger critique d’extinction » sur la Liste Rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) 2016, sur la Liste Rouge européenne 2016, ainsi que sur la Liste Rouge nationale française 2004 et la Liste Rouge régionale 2018.

Le Criquet de Crau figure aussi sur la Liste régionale des espèces « Déterminantes ZNIEFF », qui servent à désigner des Zones naturelles d’intérêt faunistique et floristique.

Agir
Volière d’élevage in situ de Criquet de Crau © CEN PACA

Les actions pour le préserver

Une stratégie de conservation du Criquet de Crau a été élaborée en 2014 en coopération avec des experts de l’UICN. Il s’agit d’une première pour un insecte. Elle vise à accroître la connaissance de l’espèce et à mettre en œuvre des premières actions de conservation. Elle comprend les études sur l’effectif de la population et les menaces qui l’affectent, ainsi qu’un programme d’élevage et de réintroduction, et des actions de communication et de sensibilisation.

La biologie de l’espèce et les principales menaces pouvant l’accabler sont mieux connues grâce aux études et aux actions menées dans le cadre de cette stratégie. Ces progrès ont conduit à tester, sur la plus petite sous-population, l’effet de l’adaptation du pâturage ovin pendant la phase de présence du Criquet entre début avril et fin juin. Par un meilleur développement herbacé durant la phase de vie du Criquet, cette mesure lui est favorable. De plus, elle permet de diminuer la pression de prédation par des oiseaux liés aux troupeaux (corvidés, Héron garde-bœufs), qui est très probablement une des causes de régression des populations.

À partir de ces travaux, le Conservatoire d’espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur et ses partenaires (Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône, les parcs zoologiques de La Barben et du Muséum de Besançon) ont soumis en 2020 une proposition pour un projet LIFE à la Commission européenne qui a donné son feu vert en août 2021. L’objectif de ce projet est l’amélioration de l’état de conservation de l’espèce en augmentant la taille et/ou le nombre de sous-populations, ainsi que la surface d’habitat favorable.

Quatre grands axes sont prévus dans ce projet (2021-2025) :

  1. Gestion de l’habitat naturel de l’espèce
  2. Élevage conservatoire et renforcement des populations (réintroduction)
  3. Réduction des menaces telles que la prédation par les oiseaux insectivores
  4. Sensibilisation et mobilisation des acteurs locaux par des outils de communication ciblés

Télécharger la brochure LIFE SOS Criquet de Crau

Télécharger le communiqué de presse

 

Film d’animation sur le Criquet de Crau : « Un secret de la steppe »

Sous-titré en français (voix-off en anglais), ce film a été réalisé en 2019 par le studio d’animation Les Fées Spéciales et produit par le Conservatoire d’espaces naturels Provence Alpes Côte d’Azur et la Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône, co-gestionnaires de la Réserve naturelle nationale des coussouls de Crau. Il a reçu le soutien des partenaires suivants : WWF-Fond mondial pour la nature, National Géographic Society, DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur, Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et Carrière de la Menudelle.

 

Écouter le podcast d’une session de prospection du Criquet de Crau