Publié le 24 août 2021 - Information

Incendie dans la Plaine des Maures : agir avec nous !

La biodiversité, nos équipes et tous les passionnés de nature vivent un drame depuis le 16 août 2021. Un terrible incendie a ravagé 7 000 ha de forêt méditerranéenne dans la Plaine des Maures (Var), bastion de la Tortue d'Hermann et site d'accueil pour de nombreuses espèces rares.

Les équipes du Conservatoire d’espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur sont largement mobilisées depuis le début de l’incendie aux côtés de nos partenaires de la Réserve naturelle nationale de la Plaine des Maures, de la SOPTOM et de l’Association S’PECE dans des opérations de sauvetage de Tortue d’Hermann. Cela dans le strict respect des mesures de sécurité et d’intervention encadrées par le Service départemental d’incendie et de secours du Var et les Comités communaux feux de forêts, car la circulation sur les zones incendiées reste interdite. Merci à tous ceux qui souhaiteraient s’impliquer davantage à ce stade mais les contraintes de sécurité ne le permettent pas encore.

 

Bilan d’une semaine de prospection (du 17 au 23 août 2021)

  • 217 Tortues d’Hermann trouvées dont 129 vivantes (60 %)
  • 7 Tortues d’Hermann étaient équipées d’un émetteur radio et 4 nouvelles Tortues ont été équipées
  • 15 Tortues d’Hermann blessées transportées au Village des Tortues de Carnoules
  • 7 Cistudes d’Europe dont 1 vivante
  • D’autres espèces ont été trouvées (vivantes ou mortes) : Couleuvre de Montpellier, Lézard vert, Lézard ocellé, passereaux, sanglier, lièvres, crapaud, mantes religieuses, libellules, Seps strié…

Les Tortues vivantes sont réhydratées dans une bassine d’eau, puis remise à l’endroit où elles ont été découvertes. C’est grâce à ces Tortues que les populations sauvages se reconstitueront. Elles sont en effet capables de jeûner jusqu’à la repousse des premières herbacées. Seules les Tortues blessées sont transférées au Village des Tortues de Carnoules où elles sont soignées.

 

Je découvre une tortue : que faire ?

 

Réhydratation d’une Tortue d’Hermann – Incendie Plaine des Maures © Magalie Aferiat – CEN PACA

– D’une manière générale : ne pas déplacer ni prélever les Tortues d’Hermann, ne pas les nourrir car elles sont habituées à vivre des semaines sans boire ni manger (estive, hibernation) et elles sont adaptées à vivre de telles conditions depuis des millions d’années. Ce sont les Tortues d’Hermann qui ont survécu à cet incendie qui vont permettre à la population de se régénérer sur plusieurs années.

 

– Si une tortue non blessée est découverte, ne pas la déplacer mais il suffit de l’hydrater en la faisant tremper dans une bassine avec 4-5 cm d’eau pendant 10 mn au calme et à l’ombre et de la remettre dans le milieu naturel, même incendié, à l’endroit exact de la découverte.

 Si une tortue est découverte vivante et blessée : brûlures apparentes sur les parties molles, et/ou brûlure suffisamment conséquente de la carapace pour lever une écaille (os visible), il est demandé de prendre la localisation exacte de la tortue avant de la déplacer et de l’emmener au Centre de soin de la faune sauvage de la SOPTOM situé au Village des tortues à CARNOULES. Il est possible de contacter le Directeur de la SOPTOM, Sébastien CARON contact@soptom.org, ou bien le Village des Tortues au 04 89 29 14 10. Dans les autres cas, la laisser sur place.

– Si une tortue morte est découverte : ne pas la toucher, la laisser sur place mais prendre une photo et la localisation exacte et la transmettre à contact@soptom.org

– Très important : ne pas relâcher de tortues de particulier dans les milieux naturels, notamment dû au risque de transmission de maladie ou de pollution génétique des populations sauvages reliques. C’est d’ailleurs un délit punissable de 3 ans de prison et 150 000 € d’amende.

– Pour ceux qui souhaitent se mobiliser de prendre contact avec le gestionnaire de la réserve naturelle (tél. 04 83 95 81 90 – rnn.plainedesmaures@var.fr) qui va organiser ces prochains jours les chantiers de bénévoles.

 

Comment aider ?

Nos équipes poursuivent les prospections sur les zones incendiées. Pour soutenir ces efforts et contribuer à la préservation des Tortues d’Hermann, vous pouvez agir de deux façons : 

 

L’implication du Conservatoire dans la Plaine des Maures et pour ses espèces menacées

Le Conservatoire d’espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur est :

  • gestionnaire et propriétaire de plusieurs sites dans la Plaine et le Massif des Maures, au sein de la Réserve naturelle nationale et en dehors. Certains de nos sites ont été très touchés par l’incendie.
  • coordinateur du Plan National d’actions Tortue d’Hermann, espèce emblématique en France, présente uniquement dans le Var et en Corse.
  • coordinateur de Plans nationaux/régionaux d’actions en faveur d’espèces fortement impactées par l’incendie : Lézard ocelléCistude d’Europe, Papillons de jour
Un grand merci à tous pour vos messages d’encouragement et de soutien !
Lézard vert rescapé – Incendie Plaine des Maures © Magalie Aferiat – CEN PACA
Couleuvre de Montpellier – Incendie Plaine des Maures © Hélène Camoin – CEN PACA

 

Incendie Plaine des Maures © Thibault Morra – CEN PACA