Les Orchidées sauvages

De la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Dans le cadre de ses missions de gestion de site, le Conservatoire d’espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d'Azur souhaite mettre en valeur une richesse naturelle commune à de nombreux sites de la région Provence Alpes-Côte d’Azur : les orchidées indigènes. Le Conservatoire propose, avec le soutien du Conseil régional de Provences-Alpes-Côte d'Azur, une mise à disposition de son exposition itinérante sur « Les orchidées sauvages ».

 

Constat

Les Orchidées font partie d’un des groupes de plantes qui contient le plus d’espèces (près de 800 genres et plus de 30 000 espèces connues à ce jour). Ces fleurs étonnantes et mystérieuses aux vertus et aux capacités méconnues fascinent le public par la diversité et l’extravagance de leur forme et couleur. Les Orchidées sont souvent associées par le grand public aux belles orchidées tropicales mais connaît-on vraiment les orchidées sauvages de notre région ?

Un état des lieux inquiétant

Le premier état des lieux réalisé en France métropolitaine fait le constat alarmant qu’une espèce d’orchidée sur six pourrait disparaître du territoire métropolitain soit 27 espèces menacées de disparition (UICN France, MNHN, FCBN & SFO (2010), Liste rouge des espèces menacées en France – Chapitre Orchidées de France métropolitaine. Paris, France). La première menace mise en évidence par la liste rouge est la transformation des milieux naturels par les activités humaines.

La protection des orchidées : une responsabilité au niveau régional

Du fait de la présence de deux zones climatiques bien différentes, méditerranéenne et alpine, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur abrite une diversité biologique exceptionnelle aussi bien faunistique que floristique (78 % des espèces de plantes à fleurs et fougères de France métropolitaine sont présentes en région méditerranéenne source : IMBE). La diversité des paysages provençaux de notre région offre en effet une très grande variété d’espèces d’orchidées. En parallèle, l’attractivité du territoire génère une forte pression démographique et touristique qui a entraîné une disparition dramatique des milieux naturels au profit de surfaces urbanisées ces dernières années, une des premières causes de régression des orchidées. Le Conservatoire et ses partenaires mènent des actions de protection des orchidées indigènes au travers de ses missions de connaissances des espèces, de protection des milieux naturels et de gestion de sites en région PACA.

 

Objectifs de l’exposition

 

Les objectifs visés par cette exposition :

  • Informer et sensibiliser le public à la protection de la biodiversité
  • Mettre en valeur le patrimoine naturel et des actions menées par les différents acteurs au niveau régional pour conserver ces espèces et les milieux qui leur sont associés

 

L’exposition comprend :

  • 6 Panneaux sur la diversité des orchidées de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur : zoom sur les espèces d’orchidées présentes sur des d’espaces naturels gérés par le Conservatoire (Alpes-Maritimes, Alpes-de-Haute-Provence, Var, Vaucluse, Bouches-du-Rhône et Hautes-Alpes)
  • 1 Panneau « Orchidées : une biologie originale » : présentation de la biologie, symbiose/pollinisation…
  • 1 Panneau « Orchidées en danger ! » : présentation des actions menées par le Conservatoire en partenariat avec les propriétaires et les communes en vue de la conservation de ce patrimoine floristique
  • 1 Panneau « Comment protéger les orchidées ? » : les pratiques à bannir et les habitudes à prendre pour favoriser le cycle végétatif des orchidées.

 

 

Ils l’ont déjà empruntée…

  • L’Atlas de la biodiversité communale de Châteauneuf-Grasse
  • L’Atlas de la biodiversité communale  de Saint-Paul-de-Vence
  • Le site à orchidées de Sophia-Antipolis, propriété de Bayer gérée par le Conservatoire d’espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

Contact :

Vous souhaitez utiliser cette exposition et connaître les modalités d’emprunt ?

Contactez Emmanuelle Torres – emmanuelle.torres@cen-paca.org – 04 42 20 03 83

Télécharger la présentation de l’exposition Orchidées sauvages